La durée moyenne de l'hospitalisation est d'environ 7 jours mais peut être plus importante selon l’âge, l’état de santé, les maladies associées, le type d'intervention et de ses suites (douleurs, autonomie, complications éventuelles, etc.) et enfin de la nécessité ou non de partir dans un centre de rééducation.


L’entrée en établissement de santé se fait la veille de l’intervention

  •  Doivent être présentés : résultats pré-opératoires et bilans radiologiques (radios, IRM, scintigraphie…), carte vitale, attestation de mutuelle et consentement éclairé signé. Prévoir des affaires de toilette et des vêtements simples à enfiler.
  •  Le chirurgien et le médecin anesthésiste régleront avec vous les derniers détails.
  •  Une procédure d’hygiène sera mise en place par le personnel infirmier (douche antiseptique…).

Le matin de l’intervention

  •  Deuxième douche d’antiseptique. Tous les bijoux, lentilles de contact, lunettes, prothèses dentaires et piercings, maquillage, vernis à ongles seront ôtés.
  •  Une heure avant l’intervention, on vous administrera une prémédication afin de diminuer le stress et un bracelet d’identification vous sera posé.
  •  Vous devez rester à jeun (ne rien boire, ni manger, ni fumer) durant les 6 heures qui précéderont l'heure prévue de l'anesthésie.

Au bloc opératoire

  •  On vous conduira dans une salle de pré-anesthésie où vous serez préparé pour l’intervention (contrôle du dossier, monitorage, perfusion…) et vous serez conduit en salle d’opération afin d’être installé sur la table opératoire, par le personnel du bloc.

Une fois toutes vos fonctions contrôlées, vous serez anesthésié selon la procédure choisie et l’intervention pourra commencer.


En Salle de Surveillance Post Interventionnelle

  •  Après votre intervention, vous serez conduit en SSPI, où vous serez surveillé jusqu’à votre réveil associant une prise en charge de la douleur. Après environ 2h passées en SSPI, vous serez reconduit dans votre chambre.
  •  Selon les interventions, une radioscopie de contrôle du membre opéré peut être faite soit en SSPI, soit en service de radiologie avant votre retour en chambre.

En unité de chirurgie orthopédique

  •  Vous serez installé dans votre lit confortablement soit avec un coussin anti luxation entre les jambes pour une prothèse de hanche, soit sur une attelle pour une prothèse de genou.
  •  Sur prescription médicale, on peut vous administrer un anticoagulant (Héparine de Bas Poids Moléculaire : HBPM) en injection sous cutanée pour fluidifier le sang et lutter contre le risque de phlébite.
  •  La rééducation pourra commencer dès l'après-midi ou au plus tard le lendemain. L’équipe de l’unité vous montrera les gestes à faire et à ne pas faire pour éviter toute luxation de prothèse.

Les jours post-opératoires

  •  Votre kinésithérapeute vous aidera à réaliser le premier lever. Il vous proposera des exercices pour retrouver votre autonomie le plus rapidement possible (marcher, monter les escaliers …).
  •  Une surveillance de votre état général ainsi que l’évaluation de la douleur continuera pendant votre hospitalisation.
  •  Le chirurgien et l’anesthésiste passeront vous voir tous les jours. N’hésitez pas à poser des questions.